Security for Virtualized Environments ne parvient pas à booter sur un hôte ESXi qui utilise une date incorrecte

Security for Virtualized Environments (SVE) est la première solution de sécurité complète pour les Datacenter virtualisés. La solution permet de protéger les environnements virtualisésWindows, Linux, et Solaris, aussi bien serveurs que postes de travail. Bien que nativement  Intégré à VMware vShield, l’architecture unique de la solution permet également de l’utiliser avec n’importe quel produit de virtualisation disponible.

Cet article vous permet de résoudre les problèmes de démarrage des appliances  Security for Virtualized Environments (Security Console, Security Virtual Appliance) causés par des réglages de dates incorrects sur des hôtes ESXi. Ce problème ne survient que dans les environnements virtuels VMware utilisant vShield.

Problème et symptômes

La console de sécurité et l’Appliance virtuelle de sécurité peuvent ne pas démarrer après le déploiement si l’hôte ESXi utilise incorrectement une date antérieure à la date réelle. Dans ce cas le client vSphere affiche une erreur fsck indiquant que la dernière date de montage de partition étendue est dans le futur.

Solution et prévention

La solution consiste à ignorer les erreurs fsck en appuyant la touche l dans la console de l’Appliance. Le problème ne se reproduira plus lors des redémarrages suivants.

Pour empêcher que ce cas de figure ne survienne, vérifiez que l’hôte ESXi de votre environnement est bien synchronisé avec une date fiable. Par exemple, avec un serveur NTP (Network Time Protocol).


Evaluez cet article :

Envoyer