Windows 8 exposé aux infections des principaux malwares

November 2012


15% des malwares les plus fréquents ne sont pas détectés par la protection Windows Defender de Microsoft et infectent Windows 8

Un test réalisé la semaine dernière par les laboratoires Bitdefender indique que le dernier né de la famille Windows reste sujet aux infections, même lorsque Windows Defender est activé.

Lors de ce test, Windows 8 a été infecté par 61 malwares sur les 385 échantillons les plus courants et les plus utilisés par les cybercriminels cette année. L’échantillon de test de malwares était constitué des familles de codes malveillants le plus souvent détectés au cours des six derniers mois par le Système de Reporting des Virus en Temps Réel de Bitdefender. Les malwares non détectés par Windows Defender ont pu, entre autres, installer une backdoor pour accéder au système, intercepter des frappes du clavier, ou encore dérober des identifiants de jeux en ligne. Quant à ceux qui n’ont pas réussi à infecter l’ordinateur, l’un d’entre eux n’a pas été détecté par Windows Defender mais a planté lors de son exécution et l’autre s’est exécuté mais a été bloqué par le contrôle de compte d'utilisateur (UAC), de sorte qu’aucune charge utile n’a été délivrée.

Sans Windows Defender, les résultats étaient bien pires, puisque sur le même échantillon des 385 malwares, 234 (61%) se sont exécutés, 138 autres (36%) n’ont pas pu être lancés sur la machine pour diverses  raisons, 6 e-menaces se sont exécutées puis ont planté et 7 autres se sont lancées mais leur charge utile a été bloquée par le contrôle de compte d'utilisateur Windows (UAC).

« Entre aucune protection contre les virus, le vol de données et autres types de malwares et être protégé uniquement par Windows Defender, il est préférable de choisir Windows Defender » déclare Stéphane Pacalet, Directeur Général d’Editions Profil, éditeur des solutions Bitdefender en France, « mais c’est loin d’être suffisant, beaucoup d’éditeurs spécialisés en solutions antivirus peuvent largement mieux faire. Il ne faut pas oublier non plus que certaines avancées en matière de sécurité sous Windows 8 ne sont valables que dans le cas de l’utilisation de Internet Explorer, et non pour Chrome ou Firefox par exemple. Notre conclusion est claire : utiliser son PC sans une solution antivirus appropriée est extrêmement risqué même avec Windows 8 ».

« Même si le nouvel OS de Microsoft  fait une avancée remarquable en termes graphiques avec son interface utilisateur avancée, et même si sa solution antivirus est activée par défaut,  Windows 8 reste sujet à nos yeux à un taux d’infection inquiétant, similaire à celui de Windows 7 » déclare Alexandru Balan, Responsable des recherches en sécurité chez Bitdefender.

« Certains penseront que la démarche de pointer les faiblesses d’un système est intéressée, surtout lorsque l’on est soit même éditeur de solutions de sécurité. », déclare Stéphane Pacalet « Sauf que cela est beaucoup moins simple qu’il n’y parait, car effectuer et êtres capables de démontrer nos tests en laboratoires, tout en risquant immédiatement d’être soupçonnés du pire, n’est peut-être pas le chemin le plus simple à prendre. Mais ne pas pointer les failles de sécurité dans ce cas précis, alors que nous le faisons systématiquement les autres fois, prêterait également à controverse ». 

Pour retrouver Bitdefender en ligne et rester au fait de l’actualité des e-menaces, inscrivez-vous à nos fils d’information :

Toutes les marques et produits cités appartiennent à leurs propriétaires respectifs.


Share This ON: