Les prévisions de sécurité pour 2014 de Bitdefender

February 2014


Bitdefender, éditeur de solutions de sécurité innovantes, livre ses prévisions en matière de sécurité pour cette année.

Bitdefender, éditeur de solutions de sécurité innovantes, livre ses prévisions en matière de sécurité pour cette année.

Selon le spécialiste des solutions antimalware et antispam, les malwares dépasseront le nombre de 250 millions d’échantillons uniques en 2014 en raison de fonctionnalités de polymorphisme côté serveur, présentes dans la majorité des « crimepacks » disponibles sur le marché clandestin. Les tendances majeures en matière de malwares et spams seront :

Des malwares signés avec des certificats numériques achetés à cet effet.
Cette tendance observée en 2013 se poursuivra en 2014, en particulier pour les logiciels douteux tels que les spywares et les adwares agressifs.

Des malwares visant davantage les smartphones et tablettes Android
Avec 70 % de part de marché des OS mobiles, Android est très attractif pour les cybercriminels qui se consacreront de plus belle au développement de malwares ciblant cette plateforme. Un intérêt renforcé à la fois par le fait que ces appareils mobiles constituent un moyen de paiement (SMS surtaxés et technologie NFC) et par le BYOD permettant aux cybercriminels de cibler les entreprises et les particuliers.

Des malwares de plus en plus nombreux et insidieux
Les cybercriminels se consacreront à exploiter les bugs logiciels non corrigés pour ajouter des machines à des botnets. Les botnets les plus importants adopteront probablement des modèles de communication peer-to-peer pour éviter d’être démantelés alors que les plus petits utiliseront les réseaux sociaux comme mécanisme de communication de secours avec leurs serveurs C&C.

Des malwares ciblant Windows XP
La fin du support de Microsoft pour Windows XP prévue en avril 2014 conduira sans doute les cybercriminels à cibler les utilisateurs d’un système d’exploitation qui n’est plus patché. Sans mises à jour de sécurité, les utilisateurs de Windows XP, notamment ceux qui se trouvent en entreprise, seront de plus en plus vulnérables après cette date.

La publicité ciblée sur les réseaux sociaux promue à un bel avenir
Les cybercriminels se tourneront davantage vers les réseaux sociaux, où ils peuvent cibler plus précisément leurs victimes. Des attaques de Spam massives « à l’aveugle » seront toujours utilisées par des pirates informatiques, associées à des pièces jointes malveillantes pour ajouter des ordinateurs à des botnets.

Les analystes en e-menaces des Laboratoires Bitdefender prévoient également que les réseaux sociaux seront toujours utilisés par les cybercriminels à la fois pour recueillir des informations personnelles partagées volontairement par les utilisateurs afin d‘effectuer ensuite des attaques de spear-phishing et comme vecteur de diffusion de nouvelles menaces.

Enfin, l’Internet des objets deviendra la principale cible des cybercriminels dans les années à venir en raison du nombre croissant d’appareils connectés et de la faiblesse, voire de l’inexistence de leurs mécanismes de sécurité. En effet, l’Internet des objets progresse : d’ici 2015, le nombre d’appareils interconnectés dans le monde atteindra les 25 milliards et sera multiplié par deux d’ici 2020. Ces appareils regroupent notamment du matériel de surveillance, de l’équipement médical, automobile ou encore domestique, tous interconnectés à Internet et capables de communiquer sans fil, ou encore les technologies « à porter sur soi » (wearable technologies) comme les bracelets permettant de surveiller son état de santé. Ces dernières, laissant peu de place à la sécurité du fait de leur taille et de leur volonté de préserver leur batterie, pourraient se retrouver dans la ligne de mire des hackers dans un avenir proche. Une tendance qui ira en s’amplifiant sans doute au-delà de 2014.


Share This ON: