Le Top 10 des menaces d'octobre

November 2007


Le phénomène de multiplication des « variantes» constaté ces derniers mois semble se confirmer, les trois premières places de ce top 10 n'étant pas occupées par des malwares uniques mais par des signatures génériques, qui représentent des règles de détection pour tous les malwares utilisant une même technique d'infection ou de camouflage.

En effet, la première position du classement est occupée par des trojan downloaders, une catégorie qui, à travers des exemples connus comme le cheval de troie Peed (alias Storm worm), a fait la une des journaux récemment.

L’exploitation d’une ancienne faille de sécurité occupe, ce mois-ci, la seconde position, probablement parce qu’elle est juste suffisamment ancienne pour être utilisée par de nombreux vers comme une voie d’infection potentielle supplémentaire, mais elle n’est pas encore assez ancienne pour ne plus avoir un parc de machines non patchées suffisant.

À la 3ème position arrivent des fichiers détectés en tant que Packer.Malware.NSAnti.J, qui sont en fait des programmes protégés par un système appelé NSAnti, régulièrement utilisé par les auteurs de malwares pour contourner la protection de l’antivirus et cacher les contenus des malwares. Le packer lui-même est polymorphique et a la capacité, s’il est lancé dans un environnement virtuel, de tenter de le planter pendant l’analyse, dans le but de rendre l’analyse automatique des nouvelles menaces inconnues, plus difficiles.

Les places qui suivent sont occupées par d’anciens et même de très anciens virus mass-mailers, ce qui démontre une fois de plus que les virus ne meurent jamais vraiment, notamment en raison des sauvegardes et de la continuité d’utilisation de PC anciens.
Du coup, le virus Sality.M est encore présent dans le top dix, faisant du surplace dans le bas du classement, comme il l’a fait pendant la majeure partie de l’année.

« Globalement, nous avons un mois plutôt riche en évènements » déclare Franck Chartier, responsable marketing des Editions Profil. « Nous constatons de plus en plus de nouveaux virus et une tendance générale vers des malwares de plus en plus furtifs mis à jour à une vitesse impressionnante. Une fois de plus, B-HAVE et les différentes techniques proactives de détection automatiques se sont avérées déterminantes pour assurer la sécurité de nos clients ».

Rang Nom %
1 BehavesLike:Trojan.Downloader 20,36
2 Exploit.Win32.WMF-PFV 17,51
3 Packer.Malware.NSAnti.J 10,49
4 Win32.Netsky.P@mm 6,56
5 Win32.NetSky.D@mm 2,06
6 Win32.Netsky.AA@mm 2,00
7 Win32.Nyxem.E@mm 1,90
8 Trojan.VBS.Autorun.J 1,79
9 Win32.Sality.M 1,46
10 Trojan.Agent.AFIS 1,43
Autres 34,43

À propos de BitDefender®
Les technologies antivirus BitDefender protègent aujourd’hui plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs dans plus de 180 pays, directement ou via leur intégration dans des applications. Les moteurs de détection antivirus BitDefender sont certifiés par les organismes indépendants ICSA Labs, Checkmark, CheckVir, AV-Comparatives et Virus Bulletin. BitDefender a par ailleurs reçu le prix de l’innovation technologique décerné par la Commission Européenne (www.ist-prize.org). Les solutions Linux sont certifiées « RedHat Ready » et Mandriva. Les solutions BitDefender sont rééditées en exclusivité par Editions Profil sur les marchés francophones et aux Pays Bas.

À propos des Editions Profil
Editions Profil, société indépendante créée en 1989, développe, édite et diffuse des logiciels sur différents secteurs d’activités, professionnel et grand public. L’éditeur a constitué un large catalogue de solutions dans de nombreux domaines, par exemple sur les segments de la bureautique et de la productivité. Editions Profil s’est plus particulièrement spécialisée ces dernières années dans l'édition et la distribution d'outils de sécurité informatique et la protection des données en général. Editions Profil édite notamment les solutions de sécurité BitDefender et Parental Filter, ainsi que les solutions Farstone et diffuse les solutions de récupération de données et de gestion de serveurs MS Exchange de Kroll-Ontrack.


Share This ON: