Exploits, adwares et spywares dominent le rapport Bitdefender des e-menaces du 1er semestre 2012

August 2012


Les institutions de paiement et les boutiques en ligne sont les cibles favorites des pirates. Les utilisateurs d’Android doivent quant à eux, faire face à des adwares et des spywares de plus en plus nombreux

Bitdefender®, éditeur de solutions de sécurité, présente une étude approfondie sur les tendances des e-menaces au cours du 1er semestre 2012, à l’échelle mondiale.

Selon l’étude réalisée par les laboratoires Bitdefender sur les 6 premiers mois de l’année, les exploits, les adwares et les spywares sont les catégories de malwares qui progressent le plus rapidement : les exploits représentent sur le 1er semestre près de 21% des e-menaces (11 points d’évolution) tandis que les adwares et les spywares multiplient presque par 3 leur poids en passant de 11 à 26% environ.

Le rapport offre également une vue globale du paysage des spams et du phishing entre janvier et juin 2012 et bien que le nombre de messages de spam ait diminué de 5% par rapport au dernier semestre 2011, ils sont de plus en plus dangereux car de plus en plus souvent envoyés avec des pièces jointes malveillantes.

« Depuis le début de l’année 2012, les cyber-criminels semblent retourner à leurs origines en ayant pour objectif principal le gain financier », explique Catalin Cosoi, Directeur de recherche en sécurité des Laboratoires Bitdefender. « Les adwares et les spywares sont plus nombreux que jamais à la fois sur PC et sur les appareils Android et  représentent de l’argent facile mais malhonnêtement gagné ».

Le rapport complet des e-menaces du 1er semestre 2012 peut être téléchargé ici.

Pour retrouver Bitdefender en ligne et rester au fait de l’actualité des e-menaces, inscrivez-vous à nos fils d’information :

Toutes les marques et produits cités appartiennent à leurs propriétaires respectifs.


Share This ON: